APTAHR - Centre Social Intercommunal Rural

Le CENTRE SOCIAL APTAHR, c’est un PROJET, mis en
place par une ASSOCIATION au service d’un TERRITOIRE
Présentation

Je serais dans la continuité du travail de Françoise et souhaite réussir l’arrivée dans les futurs locaux. J’ai confiance dans l’équipe et souhaite travailler avec l’ensemble des habitants. L’objectif d’un centre social consiste à construire des actions et des projets avec les habitants. Construire AVEC les habitants et non uniquement POUR.

Notre équipe professionnelle est stable et compétente et nous bénéficions d’une bonne fréquentation au sein de notre conseil d’administration et au sein des groupes projets. Cependant, nous savons que la réussite de notre projet est basée sur la participation des habitants qui reste sans cesse à conforter.

Le bénévolat, c’est un don de soi librement consenti et gratuit. C’est un choix volontaire et accessible à tous. Faire quelque chose pour autrui, c’est s’impliquer dans des domaines d’activités aussi divers que le sport, la culture, les loisirs, l’action sociale, l’éducation … etc et l’accompagnement des participants à nos activités.

Pensons inter génération, les seniors ont une mémoire et des expériences à partager avec les jeunes générations qui ont beaucoup de choses à transmettre aux anciens.
Alors, pensez-y, regardez autour de vous, famille, amis, relations, à tous ceux qui voudraient s’investir quel que soit leur âge, leurs possibilités.
Dans notre centre social, nous sommes attentifs aux besoins des habitants de notre Thiérache, attentifs certes, mais avec le besoin que les habitants eux-mêmes s’impliquent dans ce que nous leur proposons mais surtout, nous avons besoins de leur présence afin de mieux connaître leurs attentes.
Aussi je ne saurais vous le redire, rejoignez-nous, faites des émules car toutes les compétences, les différences sont dans notre centre social les bienvenues.

Claude NOIRON
Président
Newsletter
Zoom
sur nos actions
La parole aux habitants
  • Germaine
    // 
    Landouzy-la-Ville
    1 / 10

    << Ce qui me plaît dans les ateliers "Mémoire partagée", c’est les choses que l’on n’entend plus : les expressions en patois - maintenant, tout le monde veut "bien causer" ... comme si on avait honte de notre parler ! - et puis j’aime aussi les histoires du passé, sur les objets anciens et tout ça... Sans oublier le partage d’une tasse de café ! >>
    Germaine a trente années de retraite et beaucoup de choses à raconter sur la vie à Landouzy-la-Ville et aux environs. Elle participe aux ateliers Seniors avec l’ADMR d’Aubenton (dont elle fait partie), depuis novembre 2015.

  • Fanny TORRES
    // 
    SAINT MICHEL
    2 / 10

    Fanny TORRES, 18 ans, vient de débuter sa mission de service civique au centre social APTAHR pour 6 mois.

    Sa Mission : mettre en place avec l’équipe et les jeunes la première fête de la jeunesse en Thiérache qui se tiendra le samedi 29 juillet en collaboration avec le comité des fêtes des Hameaux de Landouzy La Ville.

  • Manon
    // 
    LA BOUTEILLE
    3 / 10

    Habitante de la Bouteille, Manon accompagne et coordonne l’étude des aménagements du futur centre social dans le cadre de ses études d’architecte d’intérieur à Bruxelles.
    Son travail permet de concevoir un projet architectural qui permette à l’équipe de travailler dans les meilleures conditions possibles,d’accueillir le public dans des conditions les plus favorables à l’échange, donner une image positive et représentative du centre social tout en respectant le bâtiment de l’abbaye.

  • Justine
    // 
    SAINT MICHEL
    4 / 10

    Justine habite Saint Michel, a 15 ans et est en seconde au Lycée d’Hirson. Etre au plus près des autres est dans sa nature, car elle souhaite s’orienter dans la médecine pour son avenir professionnel.

    Elle a rejoint le groupe projet jeune pour faire part des préoccupations des jeunes et de leurs envies. Justine a participé a de nombreux séjours avec le centre social et intègre désormais une position de bénévole en tant que "force de proposition".

    Sa motivation :
    - Rencontrer des autres personnes,
    - Participer aux décisions,
    - Se retrouver dans une bonne ambiance.

  • Laurie
    // 
    SAINT MICHEL
    5 / 10

    Laurie, habite Saint Michel, a 15 ans et est en seconde au lycée d’Hirson. Elle envisage d’être professeur de sports.

    Participante aux actions du centre social depuis 2012, elle a participé a plusieurs séjours. Elle a rejoint le groupe projet jeune pour faire part de son dynamisme.

    Sa motivation  :
    - Voyager,
    - Faire des rencontres,
    - Créer de la convivialité.

  • Emma
    // 
    WATIGNY
    6 / 10

    Emma habite Watigny, âgée de 15 ans et en seconde au lycée d’Hirson, elle s’oriente professionnellement vers les maths !

    Participante aux sorties et séjours organisés par le centre social APTAHR, elle a rejoint le groupe projet jeune pour être l’une des portes paroles de la jeunesse et construire de nouveaux projets pour et avec les jeunes.

    Sa motivation :
    Connaitre l’organisation de projets.
    Faire des découvertes.

  • Yvonne
    // 
    ARRAS
    7 / 10

    Yvonne

    Pourquoi j’ai souhaité adhérer au SEL
    J’étais styliste en vêtements pour enfants, je donnais des cours de couture puis mon entreprise de confection a fermé et je me suis reconvertie comme fleuriste.
    J’ai eu envie d’apporter mes connaissances dans les animations collectives. J’anime donc des ateliers couture et art floral.

    Ce que ça m’apporte
    Nous sommes dans des petits villages avec pas beaucoup de contacts. Cela nous permet de rencontrer des gens. Les rencontres sont très conviviales.
    Et puis, quand j’apprends à des dames à faire du crochet d’art, j’ai un vrai sentiment d’utilité

  • Léonne
    // 
    ARRAS
    8 / 10

    Leone
    J’ai découvert le SEL par des flyers mis dans ma boite aux lettres.

    Pourquoi j’ai souhaité adhérer au SEL
    Je l’ai découvert peu après sa mise en place ; je venais d’être en retraite, j’avais moins de contacts.
    Ce qui m’a plu, c’est le fait de faire des échanges et donc des nouvelles connaissances. J’aime beaucoup les contacts.

    Ce que ça m’apporte
    Ça m’évite d’être isolée, ça me permet d’avoir des amis. Ça nous arrive d’aller chez l’une ou chez l’autre boire un café en dehors des activités du SEL. Récemment j’ai été opérée, j’ai eu la visite de personnes du SEL.
    C’est aussi la possibilité d’apporter aux autres parce que chacun a des compétences.

  • Patricia
    // 
    ARRAS
    9 / 10

    Patricia
    Pourquoi j’ai souhaité adhérer au SEL
    J’en avais déjà entendu parler dans l’Aveyron. Cela me parlait bien de faire des échanges.
    Quelque temps après être arrivée à Buire, je venais de prendre ma retraite, je ne voulais pas rester sans rien faire, je me suis inscrite dans plusieurs associations et j’ai vu l’invitation de Maryvonne qui faisait une réunion à Buire pour créer un SEL. Je suis une des toutes premières adhérentes, la cinquième je crois…

    Ce que ça m’apporte
    Ça m’apporte plein de choses, c’est énorme. Je ne suis pas particulièrement renfermée, mais ça m’a aidé à créer un réseau d’amis. On se soutient, on se voit souvent en dehors du SEL, on s’appelle, on se sent bien ensemble, ça crée des complicités.

  • Projet Social 2016 -2019
    // 
    Il est né !
    10 / 10

    Le vaste chantier désormais achevé de notre nouveau projet social 2016 -2019 aura mobilisé les habitants, les bénévoles, les membres du bureau, les membres du conseil d’administration, les élus communaux et les partenaires. Les graines de pensées que nous avons recueillies de ces échanges riches sont désormais en train de germer dans notre pépinière centre social.

    Nous espérons une récolte fructueuse de ce futur projet social sur lequel l’équipe est investie. La récolte sera bonne si nous réussissons à faire porter le projet centre social par le plus grand nombre.

    Françoise MANDRON - Présidente