Enfance // Nouvelles activités périscolaires - Les NAP à la rencontre de l’histoire de son village

Informations :

Date :
4 avril 2015

Lieu :
ANY MARTIN RIEUX

Partenaire(s) :
senior bénévole

Dans le cadre des Nouvelles Activités Périscolaires, le centre social APTAHR développe des activités en lien avec son patrimoine rural.

HISTOIRE, GEOGRAPHIE et TRADITIONS LOCALES...

Sur le thème du "Patrimoine thiérachien", les 18 enfants de niveaux CE1 à CM2 de l’école primaire d’Any-Martin-Rieux, inscrits à cette activité, ont d’abord répondu à un questionnement sur ce qu’ils connaissent de leur village (le terroir communal) :

Qu’y –a-t-il autour du village ?

La Forêt « La Malaise » : on y va aux champignons (girolles…) Il y a des chênes, des bouleaux, les sapins, des hêtres, érables
Au lieu-dit v »Le Chaufour », on trouve des fossiles => Avant, il y avait la mer !
Il y a la rivière (Le Petit Gland). On y pêche des truites, des carpes , des vairons (sept enfants vont pêcher)
Il y a des pâtures avec de l’herbe : du plantain, des pissenlits , des orties, des ronces (mûres pour la confiture !).
Des vaches noir-et-blanches « des Prim’Holstein », et des marrons : c’est des « Salers », aussi des « Charolaises » (toutes blanches)
Elles donnent du lait
Il y a des moutons, des chevaux, des ânes.
Des champs, avec :
Du maïs, c’est pour nourrir les vaches (ensilage)
Du blé : pour les poules, les vaches et aussi pour la farine
De l’orge
Du colza, pour l’huile
De l’avoine

Deuxième séance (jeudi 11 septembre 2014)  : Présentation d’objets et outils "du temps passé" : Moulin à café, cafetière, cuillère en bois, sabots de bois, lanterne à bougie, coffin et pierre à affûter… Donner les noms en thiérachien : einne chaftale ; einne paipnette ; einne camouffe ; un verzieu ; un coutieu...
Les jeux traditionnels picards ; en extérieur : quilles, jeu de crosse, passe-boules (ci-dessous), fer à cheval...
En intérieur : jeu de pièces, bilboquet, osselets...

Par la suite, les séances (sept en tout, de septembre à octobre 2014), ont été partagées entre l’activité "jeux traditionnels" et la "rencontre virtuelle" avec une personne âgée de leur village. L’animateur est allé "interviewer" cette personne chez elle et a restitué son histoire aux enfants qui en ont fait un montage, grâce à leur imagination (dessins sur le thème de la guerre et sur les fermes d’autrefois), et les textes recueillis auprès de cette personne.

S’agissant d’une dame âgée de 90 ans, d’origine ukrainienne ayant vécu la guerre "de l’intérieur", avant de venir en Thiérache comme ouvrière agricole, il eût été difficile de la faire rencontrer directement et se raconter devant une vingtaine d’enfants de niveaux différents.

La synthèse de ces travaux d’éveil à la curiosité sur l’environnement, le passé du village et ce qu’a pu être la vie autrefois, est résumée dans ce petit montage (10 minutes et 20 secondes) à voir sur :

Lien vidéo